PROJECTION du film « LA MONTAGNE SACREE » à wattwiller le 24 et 25 MARS 2016


 La Municipalité de Wattwiller vous invite à la diffusion du documentaire « La Montagne Sacrée, le Hartmannswillerkopf », écrit et réalisé par Thomas ERMEL, le jeudi 24 Mars 2016 à 20h00 au Complexe Maurice et Katia Krafft – Salle culturelle.

Une seconde projection du film « La Montagne Sacrée, le Hartmannswillerkopf » aura lieu le vendredi 25 mars 2016 à 19h00, au Complexe des Tilleuls. Cette projection sera suivie d’une table ronde sur le thème  : Quel rapport à la mémoire de la 1ère Guerre Mondiale, en Alsace, pour le 21ème siècle ?

Ciné-Champêtre – projection du film « Cultiver son champ de bataille » le 19 mars 2016

Documentaire de Thomas Ermel (0h35)

Diffusé dans le samedi 19 mars à 21h45 dans le cadre du festival Ciné-Champêtre

Les terres de l’exploitation agricole de Jean-Luc Pamart ont été dévastées pendant la Première Guerre mondiale. Cent ans après, la guerre est toujours présente.Comment travailler une terre meurtrie par les combats ?

Débat avec le réalisateur et un historien.

Cinéma Le Rexy
9, rue de l’Eglise
14170 Saint-Pierre-Sur-Dives

http://cinema.lerexy.fr

Projection du film « La montagne sacrée » le 24 novembre à 20h à la maison de l’image de strasbourg

Focus films Alsace
Une programmation faisant la part belle aux films qui ont vu le jour dans notre région, soit portés par des producteurs ou crées par des réalisateurs alsaciens, ou encore ayant été tournés en Alsace.

mardi 24 novembre à 20h
à la Maison de l’image

La montagne sacrée, le Hartmannswillerkopf

Thomas Ermel, 2015, 52′ / Real productions

Untitled Sequence.01A la naissance de ma fille, je suis revenu à Wattwiller, village de mon enfance situé sur le flanc du Hartmannswillerkopf. Des milliers de Poilus ont laissé leur vie sur cette montagne, l’un des champs de bataille les plus meurtriers de la guerre 14-18 en Alsace. C’est le terrain de jeu où j’ai grandi et qui m’a profondément marqué. Aujourd’hui les morts sans sépulture hantent toujours la forêt. Au village, les habitants tentent de vivre normalement en se persuadant qu’un siècle suffit à gommer les plaies de ce massacre. Mais le lien étrange qu’ils entretiennent avec le lieu laisse penser le contraire. Trois générations après, comment transmettre à mon tour ce passé douloureux ?

/// Entrée libre

/// Projection en présence du réalisateur

http://www.videolesbeauxjours.org/index.php?option=com_rencontre&view=rencontre&Itemid=27&idArticle=690

http://home.moisdudoc.com/spip.php?rubrique90&IDSeance=3071